Coups de feu à San Diego

Image result for Coups de feu à San DiegoLes coups de feu ont remplacé les coups de chaleur lors du Rock and Roll marathon de San Diego, en Californie . Une femme a été interpelée par la police après avoir ouvert le feu dimanche en marge de l’épreuve qui a pu reprendre normalement son cours après une courte interruption.

Un blessé parmi les forces de l’ordre

Aucune victime n’est à déplorer parmi les concurrents qui s’en sont sortis avec une grosse frayeur lors du Rock and Roll Marathon de San Diego. En effet, plusieurs coups de feu, 4 à 5 selon les témoins, ont été entendus dans un parking à proximité de la ligne d’arrivée.

La police est intervenue rapidement et a pu neutraliser une femme, cachée sous une voiture avec son arme retournée contre elle. Il y a eu quelques rechanges de tirs mais aucun n’a fait de victimes.

Un blessé est cependant à déplorer parmi les forces de l’ordre. Celui s’est tiré une balle dans la cuisse par accident lors de l’intervention et a dû être transporté à l’hôpital où ses jours ne sont pas en danger.

L’auteur des coups de feu a été placée en garde à vue et les organisateurs du marathon ont précisé lors d’une conférence de presse que l’incident n’avait pas de rapport avec l’épreuve.

Environ 4 900 athlètes ont été orientés vers une zone sécurisée au moment des tirs et l’épreuve a pu reprendre son cours une dizaine de minutes après l’intervention de la police.

Un précédent fâcheux

Depuis l’attentat du marathon de Boston, sur la côte est, les événements sportifs font l’objet d’un surveillance particulière et accrue aux États-Unis.

En effet, le souvenir du 15 avril 2013, où deux bombes artisanales fabriquées par deux jeunes Tchétchènes explosaient à proximité de la ligne d’arrivée, faisant 3 morts et 264 blessés parmi les spectateurs, est encore dans toutes les mémoires.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *